mai 25

Reconstruire ce qui est brisé

0  comments

Je suis heureuse de vous présenter ma 4ème vidéo sur la résilience après une épreuve difficile de la vie, notamment après des violences sexuelles. Déjà 3 semaines depuis le début de ma nouvelle aventure de ma chaîne YouTube avec une nouvelle vidéo par semaine, et je compte bien continuer !

Cette vidéo fait suite à l’article que j’ai écrit “Tout ce qui est détruit peut être reconstruit” et qui m’a beaucoup inspirée pour tourner cette nouvelle vidéo.

La reconstruction et la résilience sont des thèmes très chers à mon cœur et qui guident ma vie. J’y présente ma nouvelle passion pour le Kintsugi, un art japonais fortement symbole de résilience, ou comment sublimer ses cicatrices en appliquant de l’or sur ses blessures…

Le résultat en image :

Et vous, quel choix faites-vous dans votre vie ?

Si ce n’est pas encore fait, je vous invite à me rejoindre dans cette nouvelle aventure en vous abonnant à ma chaîne YouTube ici.

Je publie une vidéo chaque semaine et partage via ma chaîne ce que j’ai appris en 25 ans d’expérience sur le chemin de la reconstruction pour vous aider à aller plus loin dans votre parcours de résilience.

Si vous connaissez des personnes qui vivent des épreuves difficiles dans leur vie, partagez-leur cette vidéo pour leur transmettre ce message d’espoir qu’une nouvelle vie est possible.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire sous ma vidéo, je serai ravie d’échanger avec vous à ce sujet.

Merci et à très bientôt !

 

L'acceptation de son épreuve
La double culpabilité des victimes

Tags


You may also like

Les Alchimistes : la résilience pour tous

Les Alchimistes : la résilience pour tous

En changeant cela, vous transformez votre vie

En changeant cela, vous transformez votre vie
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Use this Bottom Section to Promote Your Offer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim 

%d blogueurs aiment cette page :