Association

Lancement des groupes de parole pour les hommes

6 juin 2019

Je dédie ce nouveau projet à tous les hommes de ma vie : à ceux  qui m’ont aidée à avancer et à me reconstruire, ceux qui sont rentrés dans ma vie souvent sans que je m’y attende, ceux dont la rencontre a bouleversé ma vie à jamais… Je vous suis tellement reconnaissante de m’avoir fait sortir de ma zone de confort ! Merci du fond du cœur pour votre aide, pour votre soutien inconditionnel, pour vos encouragements qui m’ont portée pour aller plus loin que je ne l’avais imaginé sur mon propre chemin de résilience. Merci pour votre force que vous m’avez transmis, merci d’avoir cru en moi quand je doutais de mes ressources et de mon potentiel. Sans vous, je ne serai pas là aujourd’hui…

Avec la naissance de ce projet, je tiens à rendre hommage à tous les hommes de ma vie, vous qui m’avez aidée à réparer ce qu’un homme m’avait volé dans mon enfance, vous qui m’avez montré que l’homme est parfois capable du pire, mais également du meilleur… Vous m’avez réconciliée avec les hommes… et m’avez tirée vers le meilleur de moi-même. Vous aurez pour toujours une place spéciale dans mon cœur. Aujourd’hui, en remerciement de cette seconde vie qui m’a été donnée à vivre, pour toutes ces belles rencontres déterminantes qui ont changé ma vie, à moi de rendre la pareille et d’aider à mon tour les hommes qui en ont besoin.

Avec toute ma gratitude et mon amour ❤️

Anya


Création des groupes pour les hommes

Je vous parlais dans mon précédent article du mois de mars d’un projet qui me tenait à cœur. Je savais que c’était une question de temps pour que je le réalise : le temps de réunir les participants pour pouvoir créer le groupe et m’organiser. Je suis heureuse de vous annoncer aujourd’hui que c’est chose faite et que cette nouvelle aventure voit enfin le jour : mon groupe de parole pour les hommes victimes de violences sexuelles a été créé depuis le mois dernier !

Continue Reading

Vidéos

L’acceptation de son épreuve

16 juin 2019

Dans cette nouvelle vidéo je parle de l’acceptation, thème majeur dans la reconstruction après une épreuve de la vie, et notamment après des violences sexuelles. Comment arriver à cette phase d’acceptation ?

Que veut dire le mot acceptation ? Pour moi, cela signifie accepter ce qui ne peut pas être changé, abandonner tout espoir d’un passé meilleur, pour pouvoir enfin avancer sur son chemin de résilience.

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.

(Marc Aurèle)

Continue Reading

Vidéos

Reconstruire ce qui est brisé

25 mai 2019

Je suis heureuse de vous présenter ma 4ème vidéo sur la résilience après une épreuve difficile de la vie, notamment après des violences sexuelles. Déjà 3 semaines depuis le début de ma nouvelle aventure de ma chaîne YouTube avec une nouvelle vidéo par semaine, et je compte bien continuer !

Cette vidéo fait suite à l’article que j’ai écrit « Tout ce qui est détruit peut être reconstruit » et qui m’a beaucoup inspirée pour tourner cette nouvelle vidéo.

La reconstruction et la résilience sont des thèmes très chers à mon cœur et qui guident ma vie. J’y présente ma nouvelle passion pour le Kintsugi, un art japonais fortement symbole de résilience, ou comment sublimer ses cicatrices en appliquant de l’or sur ses blessures…

Continue Reading

Vidéos

La double culpabilité des victimes

18 mai 2019

Cette nouvelle vidéo est sur un thème qui est fondamental : le sentiment de culpabilité que ressentent les victimes de violences sexuelles.

Pour moi, cette culpabilité est double et a 2 sources :

  • une culpabilité de source intérieure à soi, c’est-à-dire que l’on ressent
  • une culpabilité de source extérieure à soi, c’est celle que nous renvoie la société, les proches, amis, ou personnes à qui l’on se confie.

Cette culpabilité est malheureusement souvent portée par la victime, alors qu’elle ne devrait pas une seule seconde avoir à porter de fardeau. Ce n’est pas à la victime de se justifier de faits qu’elle a subi et non commis, elle ne devrait donc pas avoir à se justifier une seule seconde de ce qui lui arrive. Celui qui doit se justifier, c’est celui qui commet le crime, donc le violeur. C’est à lui que devrait revenir le lourd poids de la honte et de la culpabilité !

Continue Reading

Vidéos

Nous ne sommes pas nos épreuves

12 mai 2019

Une épreuve ne nous définit pas et ne conditionne pas notre vie toute entière.

Toute notre vie ne se résume pas au traumatisme subi. Nous sommes infiniment plus riches que cela.

Une épreuve, aussi traumatique soit-elle (que ce soit des violences sexuelles, une séparation, une maladie, un deuil, la guerre, peu importe) ne représente qu’un chapitre de notre vie. Elle ne symbolise pas notre vie entière et ne détermine pas à l’avance notre présent ni notre avenir.

Il y aura un avant et un après, mais ce chemin de reconstruction est possible et est à votre portée également. J’en suis la preuve vivante, et ma nouvelle vie est plus heureuse et épanouie que celle d’avant le viol.

Continue Reading

Vidéos

Lancement de ma chaîne YouTube sur la résilience

5 mai 2019

Mes chers amis,

Un nouveau projet qui me tient à cœur voit enfin le jour et je suis ravie de le partager avec vous !

Après quelques semaines de réflexion et de travail pour réaliser ce challenge, j’ai décidé enfin de me lancer.

Je viens de créer ma chaîne YouTube sur la résilience et la reconstruction après une épreuve traumatique, et plus spécifiquement après des violences sexuelles. Ce projet est dans la continuité de mon travail de blog que j’ai commencé il y a déjà plus d’un an.

Continue Reading

Tout ce qui est détruit peut être reconstruit

2 mai 2019

Pour moi, tout ce qui a été détruit peut être reconstruit. C’est ma conviction profonde.

Il y a peu de temps, Notre-Dame était au cœur de l’actualité. Le monument quasi millénaire, symbole du cœur de Paris, a été ravagé par un incendie et une partie de la cathédrale a été détruite par les flammes. Suite à l’émotion collective et au soutien mondial, des dons ont été récoltés pour reconstruire la cathédrale, qui sera un jour plus belle et plus forte que jamais.

Je ne doute pas une seule seconde qu’un jour, Notre-Dame sera reconstruite, et que je serai la première à aller l’admirer de mes propres yeux quand ce sera achevé. Dans 5 ans, 10 ans, 15 ans, peu importe, mais elle sera reconstruite. Si Notre-Dame, malgré ce drame, malgré l’ampleur des dégâts et la complexité du chantier, peut être reconstruite, alors pourquoi n’en ferions-nous pas de même de nos propres vies ? Et nous, que serons-nous devenus dans le même laps de temps, dans 5 ans comme dans 15 ans ? Aurons-nous avancé dans notre propre reconstruction, pour pouvoir enfin vivre la vie de nos rêves ?

Continue Reading

Femmes violées et société en France

18 avril 2019

Il y a quelques mois, grâce à mon engagement pour l’ONG Le Salon des Dames, j’ai fait la connaissance d’une lycéenne exceptionnelle. Elle a 16 ans et s’appelle Tilal. Très engagée pour la cause des femmes, elle a décidé d’agir à son échelle. Il y a quelques semaines, elle participe à un concours de plaidoirie avec un jury professionnel sur le thème des Droits de l’homme. Face à un public d’une centaine de lycéen.ne.s, elle a plaidoyé avec son texte Femmes violées et société, et remporte le premier prix.

« L’importance de ce que j’ai fait, je l’ai vu à travers les yeux de celles qui pleuraient après mon discours, à travers de celles qui tremblaient d’émotions et surtout à travers celles qui m’ont prisent dans leur bras en me remerciant de les avoir déculpabilisées.

J’ai la chance d’avoir une famille merveilleuse où le féminisme n’a pas de genre, où père mère et frères respectent autant la place de la femme que moi. L’éducation que j’ai eu ma toujours permis de connaître mes droits et par la suite d’aider mes amies à connaitre les leurs. Je me suis faite oreilles et parole pour les aider et j’ai recueilli de nombreux témoignages. Alors quand ce concours s’est présenté à moi, le sujet m’est apparu comme une évidence, je voulais que les gens prennent conscience de la réalité et que les victimes sachent qui elles sont. Je tiens aussi à ajouter que le nombre de 16 est passé à 21 depuis ma plaidoirie, car j’ai assisté à une réelle libération de la parole à la suite de celle-ci. Enfin, je souhaite continuer à aider toutes les femmes par quelque engagement que ce soit, pour voir la fierté de représenter la moitié de l’humanité briller dans leurs yeux. »

J’ai été tellement touchée à la lecture de son texte que j’ai proposé à Tilal de partager sa plaidoirie. Merci Tilal pour ce beau cadeau que tu nous fait. C’est avec beaucoup d’émotions que je vous partage son texte admirable :

Continue Reading

Inspiration

A toi, ma très chère Résiliente

3 avril 2019

Los de mes 2 derniers groupes de parole, nous avons fait un magnifique challenge que je suis heureuse de vous partager : l’échange de lettres.

Qu’est-ce donc ? Une participante m’avait proposé un jour en fin de groupe ce défi : écrire la lettre que l’on aimerait recevoir quand on n’a pas le moral, puis l’échanger avec une autre participante du groupe de parole la session suivante. J’ai trouvé cette idée merveilleuse ! Et qui plus est un formidable outil à utiliser quand en effet nous avons le moral au plus bas, ce qui nous est arrivés à tous.

J’ai pris beaucoup de plaisir à participer à ce beau challenge. J’ai eu la chance de recevoir moi-même deux lettres en échange des miennes, et ces lettres m’ont profondément émue… Je les garde près de moi comme des trésors, à ressortir en cas de coup dur.

Je me suis dit que ce serait dommage d’en rester là… J’ai tellement aimé ce défi que je vous partage ma lettre, peut-être qu’elle pourra un jour vous être utile, et si c’est le cas, j’en serai très touchée. Je vous donne ci-dessous ma lettre. Je vous propose de l’imprimer, la garder dans une enveloppe, et l’ouvrir le jour où vous avez besoin de soutien. Ce jour-là, sachez que vous n’êtes pas seule, et qu’une autre résiliente pense très fort à vous ♥

Continue Reading

Association

Un futur groupe de parole pour les hommes ?

22 mars 2019
sororité entraide solidarité

L’aventure des groupes de parole a commencé lorsque j’ai crée en juillet 2018 mon association loi 1901 à but non lucratif « Les Résilientes ». Depuis septembre dernier, j’anime des groupes de paroles pour les femmes ayant vécu des violences sexuelles. En vue du nombre croissant de demandes, j’anime depuis janvier 2019 un groupe de parole par semaine, en alternant les groupes chaque semaine.

Je ne pensais pas qu’en créant ces groupes il y a un peu plus de 6 mois, j’aurai autant de demandes si rapidement, mes groupes étant déjà complets pour les séances à venir. Je suis en train de m’organiser pour pouvoir répondre au mieux aux demandes des nouvelles participantes, et je les remercie pour leur patience.

Je ne pensais pas non plus qu’en créant ces groupes pour les femmes, j’aurai également de temps en temps des messages d’hommes victimes, me demandant si je peux leur conseiller une association faisant des groupes de parole spécifiques pour eux.

Continue Reading

Page 1 sur 6
1 2 3 6
Gardons contact ♡
Pour ne rien manquer, abonnez-vous pour recevoir mes articles dès leur parution !
Merci pour votre inscription ♡
Promis : votre email sera gardé en toute sécurité et jamais partagé.
Pour ne rien manquer, abonnez-vous
×
×
WordPress Popup Plugin