Pour nous aider

Nous pouvons tous agir à notre échelle pour faire bouger les choses !

Les missions de l’association

L’association Les Résilientes est une association loi 1901 à but non lucratif.

Depuis 2018, Les Résilientes aide et accompagne les femmes et hommes victimes de viols et violences sexuelles sur leur chemin de résilience et de reconstruction.

C’est la seule association à Paris à proposer depuis plus d’un an :

  • des groupes de parole chaque semaine qui sont dédiés à la reconstruction après des violences sexuelles pour les femmes mais également les hommes victimes
  • des ateliers thématiques : ateliers écriture, expression corporelle et voix, ateliers désir et sexualité avec l’aide d’une sexologue bénévole
  • des permanences juridiques gratuites mensuelles avec l’aide d’avocates bénévoles spécialisées
  • et très prochainement un groupe de parole pour les proches de victimes, c’est le nouveau projet qui me tient à cœur !

Nous sommes tous concernés…

Nous sommes tous et toutes concernés par ce sujet majeur que sont les violences sexuelles.

En France, ce sont 1 femme sur 7, mais aussi 1 mineur sur 5 et 1 homme sur 25 qui ont subi un viol ou des violences sexuelles, sans compter les proches qui sont des victimes collatérales. Il y a encore tant à faire…

On parle beaucoup des violences sexuelles qui est un sujet brûlant d’actualité, surtout depuis le mouvement MeToo il y a 2 ans, mais on ne parle jamais d’un sujet fondamental qu’est l’après :

  • Comment fait-on pour vivre avec ?
  • Que faire pour surmonter son épreuve ?
  • Est-il possible de se reconstruire ?
  • A qui s’adresser ?

Depuis tout ce temps, malheureusement rien n’est fait pour aider les victimes sur leur chemin de reconstruction… C’est encore à la victime de payer pour son parcours de soin, et c’est quelque chose d’intolérable.

Force est de constater que depuis la création de mon association en 2018 et le lancement des groupes de paroles, je suis toujours la seule association à Paris à faire des groupes de paroles spécifiques aux viols et violences sexuelles chaque semaine… N’y a-t-il pas un problème majeur ?

Vous savez également que j’ai demandé avant les vacances à la Direction des Finances Publiques la reconnaissance de mon association en statut d’intérêt général comme expliqué dans cet article du bilan d’activité après 1 an, et toujours aucune réponse malgré mes relances mails et courriers. Alors j’ai décidé de faire bouger les lignes, sans attendre leur retour. Pour le moment, mon association ne reçoit aucune subvention publique ni privée. Elle est autogérée, et je remercie encore tous membres et les bénévoles qui m’aident à ma mission.

Mais aujourd’hui, j’atteins mes limites… Seule, il n’est difficile de gérer la demande qui est très forte, de Paris et toute l’Ile-de-France, mais également du reste de la France. Et s’il n’y a quasiment rien à Paris, il est peu probable qu’il y ait plus de choses en province. Mon vœu cher est de pouvoir continuer à aider le plus de personnes possibles, à former d’autres associations ou bénévoles qui aimeraient créer leur structure et groupes de paroles, faire grandir et évoluer mon association. Mais pour cela, j’ai besoin d’aide !

J’ai besoin de vous

Nous pouvons tous agir à notre échelle et participer à ce magnifique projet qu’est l’aide à la reconstruction des personnes en résilience.

Vous pouvez m’aider dans mes missions de multiples façons :

  • bénévolat et apport de compétences pour l’association (coachs, thérapeutes, sexologues, psy, etc.) et toute personne pouvant apporter du temps ou des compétences pour des ateliers (musicothérapie, art-thérapie, yoga, méditation, écriture, expression corporelle et voix, dessin, etc.)
  • prêt de salles pour les évènements de l’association
  • en faisant un don à l’association

✅ Pour cela, cliquez ici.

A quoi servira les dons ?

L’argent collecté servira :

  • à la participation aux frais de gestion de l’association
  • à l’achat de matériel pour les groupes de parole et les ateliers
  • les frais de communication pour promouvoir les activités de l’association (groupes de parole chaque semaine, ateliers thématiques, permanences juridiques gratuites) 
  • au financement des nouveaux projets de l’association
  • la rémunération des intervenants le cas échéant

Merci !

Je vous remercie du fond du cœur pour votre générosité.

Merci à vous tous de croire à mon projet qui a vu le jour en 2018 et qui, grâce à votre soutien et vos encouragements, est devenu aujourd’hui ma mission de vie ❤️

Avec toute ma gratitude,

Anya